Nord Picardie Normandie 2015

De retour en France

 

Fin juin nous rentrons en France par Brugges, Ostende et Dunkerque ,ou la première chose que nous faisons c'est de chercher un concessionnaire fiat pour changer notre rétroviseur cassé 2 fois en Hollande.Bien sûr il n'est pas en stock et il faudra attendre deux jours.Ce n'est pas très long et nous nous dirigeons donc vers Bergues distant de 9 kilomètres sur un parking gratuit et à 5 minutes du centre ville. Comme tout le monde nous connaissons cette ville par le film "bienvenue chez les ch'tis". Le côté positif de notre rétroviseur cassé est que sans ce problème nous ne serions jamais venus à Bergues et cela aurait été vraiment dommage. Nous nous trouvons tellement bien qu'après réparation nous reviendrons à Bergues mais cette fois sur le camping et pour une semaine, il nous faudra bien cela pour découvrir cette charmante ville avec ses commerçants et ses habitants très sympathiques.

     

 

 

clic sur les photos                        

BERGUES

Bergues est une cité qui témoigne d'un passé tumultueux au travers de ses édifices, vielles demeures,façades ou pignons,toitures et cheminées, tours et portes monumentales,quais et vieux ponts de pierre, rues et ruelles, places et vieux marchés . Cité dont les fortifications successives du IXè au XIXè siècle furent remparts contre l'adversité. Aujourd'hui, leur restauration en relève la majesté,à l'image du roi soleil dont Sébastien Le Prestre,maréchal de Vauban, a été le génial aménageur.

Ville de 9300 habitants environ située dans le département du Nord à 10 kilomètres de la frontière Belge,elle a appartenue aux comtes de Flandre. Traversée par le canal de la Colme qui va de Watten à Furnes. Connue également pour ses fromages fabriqués au lait de petites vaches Flamandes.

Les portes d'entrée dans la cité sont au nombre de 5. La porte de Hondschoote ou porte aux boules du XVIIè , la porte de Bierne du XVè  à pont levis, la porte de Dunkerque, la porte de cassel et la porte de marbre toutes classées aux monuments historiques. Alphonse de Lamartine poête et homme politique né à Macon y fut député en 1833 et 1839.

A ne pas manquer, le beffroi de 47 m de haut et son carrillon de 50 cloches, dynamité en 1944 et reconstruit en 1961, l'abbaye saint Winoc, la tour de l'abbaye et la tour carrée, l'église saint Martin,et le tour de remparts. Pas de quoi s'ennuyer à Bergues. Une semaine ne nous aura pas suffit  à tout voir , mais il faut bien continuer.

Bergues

Bergues

HONDSCHOOTE

Avant de quitter Bergues nous irons visiter Hondschoote distant de 10 kilomètres située le long de la frontière Belge et à 20 kilomètres de Dunkerque. Plus connue que pour sa réputation de ville fleurie et par quelques monuments qui témoignent d'un passé plein de richesses. La ville est traversée par la plus ancienne voie romaine du pays et qui fut empruntée par Attila en 449. Il est possible qu'il ait implanté un camp fortifié à l'origine de la ville (Hundescota =enclos des Huns).

A voir l'hôtel de ville édifié entre 1556 et 1558 dans le style régional, l'église saint Vaast du XVIè et sa tour de 82 mètres reconstruite au XVIIè et ses moulins le nordmeulen et le spinnewyn. Il y a également un parking camping car près des moulins  mais auussi près d'une route passagère, et donc nous ne resterons pas pour la nuit , nous préférerons Watten à 50 kilomètres d'ici

WATTEN et LONG

Nous arrivons donc à Watten pour la nuit, petite ville à 12 kms de saint Omer et traversé par la rivière l'Aa et le canal de Colme. Le parking au bord du canal de  Colme est gratuit et très tranquille. Le lendemain nous poursuivons notre route en direction d'Amiens pour nous stationner à Long dans le département de la Somme sur un parking camping car à coté du camping, pour 5 euros. Le camping municipal est à 11 euros, et c'est le responsable du camping qui passe le soir encaisser en nous précisant que nous pouvons accéder gratuitement aux douches, et au lavage du linge. Donc peu d'intérêt d'aller sur le camping. Les espaces du parking sont assez importants et au bord de la Somme. Que du bonheur. La seule ombre au tableau est qu'il n'y a pas de commerce et qu'il faut faire 5 kilomètres pour trouver une petite supérette. Mais nous y resterons quand même une semaine et en profiterons pour faire des balades en vélo sur la piste cyclable en direction d'Amiens un jour et d'Abbeville un autre jour . Comme nous y sommes au moment du 14 juillet nous aurons  droit à un superbe feu d'artifice digne d'une grande ville. Notre semaine terminée nous quittons presque à regrets ce petit village qui ne nous inspirait pas tellement au départ, et si nous repassons dans le coin nous y referons certainement une halte. Comme quoi il ne faut pas se fier à la première impression. Ensuite la prochaine étape nous conduira à Mers les bains  que nous connaissons pour y être passés en 2009 mais depuis le parking a changé de place et est un peu plus éloigné du centre ville. Nous verrons bien!

 

MERS LES BAINS

Mers les bains station balnéaire de la Somme à l'embouchure de la Bresle sur le littoral de la Manche à la limite de la Picardie et de la Normandie. Avec Eu et le Téport Mers fait partie d'une entité appelée les trois villes soeurs distantes les unes des autres de 3 kilomètres . Elle possède une plage de sable et une plage de galets qui s'étendent sur un kilomètre environ de long ainsi que de hautes falaises de craie. Du haut de ces falaises la statue de Notre Dame accessible à pied, d'ou l'on peut admirer un vaste paysage jusqu'à la ville voisine du Tréport.

Au front de mer une large esplanade bordée de villas d'architecture balnéaires toutes en verticalité avec des façades peu larges et des balcons ouvragés donnent un air de vacances toute l'année. Le parking camping car se trouve actuellement à l'entrée de la ville , ce qui met le centre à environ 20 minutes du centre et de la plage. Ce n'est pas un gros inconvénient,la ville est tellement belle que le parcours ne paraît pas long. Nous y sommes déja passés en 2009 et c'est un réel plaisir d'y revenir.  Pour les courses il y a un Lidl à coté du parking et d'autres grandes surfaces à environ 100mètres cela nous permettra de rester une semaine, avant de poursuivre notre route en direction de saint Jouin Bruneval en bord de mer à 20 kilomètres du Havre.

 

 

 

MERS LES BAINS

MERS LES BAINS

SAINT JOUIN BRUNEVAL

Saint Jouin Bruneval petite ville de 1891 habitants dans le département de Seine maritime au bord de la Manche, connue pour son site Antifer, important terminal pétrolier dont la construction s'est déroulée de 1973 à 1975. Ce terminal sous la direction du port maritime du Havre peut recevoir des supertankers allant jusqu'à 600.000 tonnes. De 1912 à 1950 la commune s'est appelée saint Jouin sur mer. Une aire de camping cars perchée sur la falaise nous donne une vue superbe sur la Manche, mais il est également possible de descendre stationner sur la plage. C'est à signaler car dans le sud de la France il est impossible de stationner aussi près de la mer sans se faire éjecter. Rien de bien particulier à faire à saint Jouin Bruneval sinon que de se reposer et profiter du paysage. Après 2 jours de tranquillité nous reprenons notre route en direction du Havre que nous traversons sans problèmes, puis le pont de Normandie, nous évitons Honfleur que nous avons déjà visité. Puis la traversée de Trouville, Deauville, Dives sur mer, Cabourg  pour terminer à Hérouvillette ou nous resterons quelques jours . Le village est agréable  ,tous les commerces dont nous avons besoin, une petite supérette bien achalandée tenue par un marocain super sympa qui mérite d'être connu et qui tient sa boutique ouverte jusqu'à 22 heures. Hérouvillette est à 10 kms de Caen et à 10kms  d'Ouistréham  que nous pouvons rejoindre par une piste cyclable le long du canal . 

Sur la route d'Ouistreham en longeant le canal à bicyclette nous arrivons au pont de Bénouville premier pont libéré de l'occupation Allemande en juin 1944 par nos alliés Anglais. La bataille de Normandie fut très meurtrière dans tous les environs et ce fut le commencement de la débacle Allemande. Après Hérouvillette nous commencerons notre périple sur les routes du débarquement.

   

BENOUVILLE ET LUC SUR MER

ARROMANCHES LES BAINS

Depuis Hérouvillette nous rejoignons Ouistréham, traversons Luc sur Mer, Courseules sur Mer, et nous arrivons à Arromanches les Bains jusqu'à l'entrée du village ou se trouve un parking camping car. La galère, difficulté pour manoeuvrer et emplacements très étroits. On peut à peine ouvrir les portes. Cela ne nous plait pas pour y séjourner. comme nous sommes à l'arrêt nous en profiterons pour faire un tour vite fait du village ,de la plage et du pont arificiel. Arromanches est la commune historique du débarquement allié ou un pont artificiel a été installé permettant le débarquement de 9000 tonnes de matériel chaque jour. Nous sommes un peu déçus et nous repartirons très vite pour nous stationner quelques kilomètres plus loin à Longues sur mer.

ARROMANCHES LES BAINS

LONGUES SUR MER

A 500m du littoral la Wehrmacht avait construit dès 1943 une batterie cotière qui abritait quatre canons de marine d'une portée de 20 kms et menaçait les plages de Gold beach et d'Omaha beach. Les alliés firent donc de la mise hors de combat une priorité. Plusieurs bombardements eurent lieu la semaine précédent le débarquement et deux pilonages depuis un croiseur Anglais et un Français. Le 7 juin un second bombardement de la RAF mirent les canons hors de combats. Les soldats Allemands se rendirent aux soldats Britanniques. Longues sur mer  subit de gros dégats pendant les jours du débarquement. Aujourd'hui le village  de 629 habitants reçoit de nombreux visiteurs .Un parking immense à proximité de l'office du tourisme ou les camping cars peuvent passer la nuit, et aussi sur les falaises d'ou l'on peut voir le pont artificiel d'Arromanches. Par contre le stationnement est autorisé seulement une nuit et il n'y a aucun service.

LONGUES SUR MER

COLLEVILLE SUR MER

Colleville sur mer village de 195 habitants toujours en basse Normandie,au dessus de la plage d'Omaha beach sur la colline ou a été construit le 8 juin 1944 le premier cimetière Américain de la 2ème guerre mondiale. 9387 militaires Américains reposent dans ce cimetière. Moment d'intense émotion et de recueillement devant toutes ces croix blanches alignées à perte de vue, que l'appareil photo ne peut pas fixer en une seule fois. En voyant ce lieu nous ne pouvons nous empêcher de penser à toutes ces jeunes  qui ont sacrifié leur vie pour que nous puissions vivre libres, et aussi à l'absurdité de la guerre surtout dans les moments de haine et d'intolérance que nous vivons aujourd'hui. Nous ne pourrons pas oublier cette visite.

Passé ce moment nous reprenons notre route en direction de Bayeux pour la visite de la ville et pendant le trajet nous resterons un long moment silencieux.

   

COLLEVILLE SUR MER le cimetière Américain

BAYEUX

Bayeux ville de basse normandie dans le département du Calvados de 13900 habitants, siège d'évêché depuis le IVè siècle et sous préfecture est célèbre pour sa tapisserie retraçant sous forme de broderie la conquète de l'Angleterre par Guillaume le conquérant et est inscrite depuis 2007 au régistre mémoire de l'UNESCO.

La cathédrale de Bayeux  construite  du XIè au XVè siècle à l'emplacement présumé de l'ancien forum de la cité Gallo Romaine d'Augustodurum elle fut consacrée le 14 juillet 1077. Chef d'oeuvre  de l'architecture Romane et Gothique Normande avec son portail nord racontant la passion du Christ, le portail sud racontant le jugement dernier, la galerie des évêques, le tympan du martyr de Thomas Becket.

En 1793 la première manufacture de porcelaine  voit le jour, et la dentelle de Bayeux  qui prend son essor  à partir du XVIIIè siècle. A queques kilomètres des plages du débarquement la ville de Bayeux fut la première ville libérée de la région et une des rares à être restée intacte après les violents combats de la bataille de Normandie, lui conservant un riche patrimoine architectural et culturel.

A 10 minutes à peine du centre ville et de la cathédrale un parking réservé aux camping cars gratuit la journée et payant à partir de 17 heures nous incite à faire l'arrêt. Voila une ville qui sait nous recevoir. Le soir nous reprenons la route en direction de saint Lô, Vire et l'arrêt pour la nuit à Mortain petite ville charmante avec quelques emplacements gratuits  et très calme la nuit.

 

BAYEUX

BAGNOLES DE L'ORNE

De Mortain nous devions repartir en direction de Fougères, mais suite à un appel téléphonique de nos amis Savoyards nous informant qu'il sont en cure à Bagnoles de l'Orne et comme nous en sommes qu'à 50 kms nous décidons de modifier le parcours et de passer leur rendre visite. Cette petite ville que nous ne connaissions pas nous séduit en arrivant ,et nous resterons donc une semaine sur le camping en leur compagnie.

Bagnoles de l'Orne en basse Normandie peuplée de 2360 habitants est célèbre en tant qu'unique station thermale de l'ouest de la France et haut lieu touristique de Normandie Au centre du massif forestier des Andaines la ville est arrosée par la Vée qui se jette dans la Mayenne.

Selon la légende locale l'activité thermale daterait du moyen âge mais ce n'est qu'au XIXè siècle que cette commune devint reputée pour ses thermes. On pouvait y voir des calèches venir chercher leurs clients. Aujourd'hui les thermes accueillent près de 13000 curistes chaque année. Son eau de source tiède qui jaillit à raison de 48 M3 par heure  est particulièrement indiquée pour les affections en phlébologie, rhumatologie et gynécologie.

A voir le casino au bord du plan d'eau et l'hotel de ville ancien chateau Goupil construit entre 1835 et 1859.  De nombreuses balades à pied ou en vélo pour les sportifs. Seule ombre au tableau le parking camping car près de l'office du tourisme  n'est pas très grand et pas très accueillant. Mieux vaut privilégier le camping. Une bonne semaine et nous reprenons notre route vers Fougères  en Bretagne cette fois.

A SUIVRE LA SUITE DE NOTRE VOYAGE A LA PAGE BRETAGNE 2015

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 16/02/2016