Aveyron Landes Limousin 2013

En route

 Le lundi 9 septembre 2013, malgré un temps mi-figue mi-raisin nous prenons la route pour notre ultime grande sortie de l'année. Le but de ce voyage est la visite des plus beaux villages de France dans le sud ouest .Nous en avons déjà visités quelques uns mais nous sommes passés à coté de certains villages dignes d'intérêt faute de savoir.

Notre première étape nous conduit à saint Pourçain sur Sioule,étape que nous avons souvent faite et bien connue de nombreux camping caristes, ou il vaut mieux ne pas arriver trop tard si on veux trouver un emplacement. Comme d'habitude la nuit fut calme et donc nous sommes frais et dispos pour attaquer la seconde étape qui sera plus longue.                    

sur les routes de l'Aubrac

clic sur les photos pour agrandir.

 

Nous quittons saint Pourçain sur Sioule par la nationale 9,  traversons Gannat, puis le contournement d'Aigueperse pour rejoindre Riom et l'autoroute A71 payante jusqu'à Clermont Ferrand(2,10e) avec un camping car. Ensuite, l'A75 gratuite jusqu'à Béziers. Sur l'aire de Garabit dans le Cantal nous ferons la pause déjeuner et nous profiterons de cet arrêt pour admirer le viaduc qui se trouve sur la commune de Ruyne en Margeride. Cet ouvrage ferroviaire permet à la ligne Béziers Neussargues de franchir les gorges de la Truyère affluent du Lot. Construit par la société Eiffel il fut achevé en 1884 et mis en service seulement en 1888. Long d'environ 565m et d'une hauteur variable allant jusqu'à 80m. Classé monument historique en 1965. Nous reprenons tranquillement notre route pour prendre la sortie 42 à Aumont Aubrac au nord de la Lozère, et à partir de là ce n'est que du bonheur. Le temps gris du matin fait place à un soleil généreux qui rend le paysage encore plus beau sur la route de l'Aubrac. Les sommets vont de 1000 à1400m, il ne fait pas très chaud, mais on souhaiterait  que ce moment dure le plus longtemps possible. Nous atteignons le col d'aubrac (1340m) , Nasbinals grande station de ski nordique, puis Aubrac, Espalion et en fin d'après midi Estaing qui sera notre arrêt nocturne sur le camping municipal.

Estaing

Estaing

Dans le département de l'Aveyron et sur le chemin de saint Jacques de Compostelle, superbe village médiéval au pied de son imposant château du XVème siècle dominé par le Lot et traversé par un pont Gothique a appartenu à la famille d'Estaing qui a donné des prélats, des chevaliers de Malte et un grand nombre de personnages importants. La famille est considérée comme éteinte au décès de l'amiral Charles Henry d'Estaing et de sa demie soeur Lucie Madeleine d'Estaing morte en 1826. Il ne faut pas confondre avec la famille Giscard d'Estaing, ils n'ont aucun lien de parenté. Le château fut vendu en 1836 aux religieuses de saint Joseph pour en faire un couvent, une école et une maison de retraite. En 2000, les nonnes décidèrent de vendre le château et refusèrent l'offre d'achat de Valéry Giscard d'Estaing et de son frère Olivier. Elles préférèrent vendre à la commune pour un prix inférieur. Ce n'est qu'en 2005 que les 2 frères pûrent racheter le château à la commune. La revente se fit sans appel d'offre, sans publicité et à un prix bien en dessous de celui du marché selon certains.

 Le lendemain sur les conseils de la gardienne du camping nous projetons d'aller visiter l'abbaye de Conques  en passant par Entraygues sur Truyères soit disant plus long mais la route plus roulante que par Nauviale. Je ne suis pas sûr d'avoir fait le bon choix D' Entraygues sur Truyères jusqu'à  Montsalvy tout se déroule bien.  C'est ensuite que cela se complique. Sur une petite route étroite et sinueuse qui n'en finit plus de descendre et ou l'on espère ne croiser aucun véhicule nous arrivons dans un charmant village nommé Vieillevie, toujours aux rues étroites, je me dis qu'il n'y a que moi pour me fourrer dans une pareille galère, et bien non! je croise 2 autres camping caristes, et y a même un camping et un parking camping cars. Encore quelques kilomètres et nous reprenons une grande route qui nous conduit en peu de temps à l'abbaye de Conques. Le stationnement n'y est pas facile, surtout pour les camping cars, et nous devons nous acquitter de 4 euros. Tout est bon pour faire de l'argent, et nous n'avons pas le choix. Nous n'avons pas fait ce trajet pour reculer maintenant.  

Abbaye de Conques

L'abbaye sainte Foy de Conques est un monument du patrimoine médiéval sur le chemin de saint Jacques de Compostelle. L'abbatiale abrite sous ses voûtes un véritable trésor de sculptures romanes dont le tympan du jugement dernier, de nombreux reliquaires recouverts d'or et d'argent, d'émaux, de camées et de pierres précieuses. Construite à partir de 1040 par l'abbé Odolric à l'emplacement d'un ancien ermitage (819) . Les 2 tours de façade datent du XIXème siècle. L'intérieur très sobre a une voûte de 22m de haut et les vitraux de Pierre Soulage un enfant du pays furent réalisés entre 1987 et 1994. Le bourg médiéval est venu se greffer progressivement autour de son abbaye.

Nous quitterons Conques enchantés de notre visite. Nous poursuivrons notre route en nous rendant à  Belcastel un autre village d'Aveyron classé lui aussi plus beau village de France.

Conques

Belcastel

Ce village médiéval  de 226 habitants renferme un patrimoine d'une richesse rare. Ses maisons en pierre de pays aux toitures en lauzes,  s'étagent au pied du château fort, en ruine au XIXème siècle, restauré de 1975 à 1982 par des artisans, et son église du XVème siècle protège le tombeau de son fondateur Alzias de Sauhnac à qui l'on doit la construction du pont  enjambant l'Aveyron. Pour un camping cariste ce village n'est pas facile d'accès, il est interdit de monter au château en camping car, et la rue principale qui traverse le village le long de l'Aveyron est étroite et ne permet pas à 2 voitures de se croiser. Le seul stationnement possible se trouve à l'entrée en se serrant le plus possible contre la falaise. Heureusement ce jour là il y avait peu de visiteurs et que nous sommes hors saison. Je me demande ce que cela doit être en juillet-aout et en période d'affluence. Nous ne resterons donc que le temps de la visite pour prendre la direction de Villefranche de Rouergue ou nous ferons le plein de gasoil avant de continuer vers Najac qui sera notre point de chute pour la nuit.

Najac

     Le village de Najac se développe au XIème siècle sous l'aile protectrice de son château fort. Simple tour carrée le château devint une forteresse au XIIIème siécle pour défendre le Rouergue lorsque les comtes de Toulouse choisirent Najac comme capitale du bas Rouergue . Son histoire est liée aux grands évènements  de France: la croisade des Albigeois, la guerre de 100 ans, les guerres de religion et la révolte des croquants. Son cachot servit de prison aux derniers templiers du Rouergue.   Dans les années 1200, les habitants convertis à l'hérésie cathare furent condannés par les inquisiteurs à construire à leurs frais l'église saint Jean. Charmant village faisant parti des plus beaux villages de France. A 3 kilomètres en dessous du château, un parking camping car gratuit bien amémagé, dans un cadre agréable et calme au bord de l'Aveyron permet en 20mn de monter au village. C'est aussi le point de départ de nombreuses randonnées pédestres ou en vtt.

saint Antonin noble val

Nous avons quittés l'Aveyron pour entrer dans le Tarn et Garonne et faire une pause à saint Antonin noble val. Cette petite ville de 1864 habitants est une des plus anciennes ayant survécue aux aléas de l'histoire. Située au confluent de la Bormette et de l'Aveyron et en limite du Rouergue. Son site est protégé dans les gorges de l'Aveyron et les falaises du roc d'Anglars. Ses ruelles et venelles, ses maisons à ogives , à colombages et ses passages couverts nous séduisent. nous consacrerons plus de 2 heures à la visite. Quelques kilomètres plus loin nous nous arrêterons à Bruniquel autre village classé plus beau village de France.

Saint Antonin noble val

Bruniquel

Village médiéval du Quercy construit sur un piton rocheux au confluent de la Vère et de l'Aveyron dont les 2 châteaux ( le vieux et le jeune) surplombent l'Aveyron. Le vieux château construit au VIème siècle sur l'emplacement d'un castrum romain et le jeune construit entre 1485 et1520. Les propriétaires du vieux château sont catholiques et ceux du jeune sont protestants, ce qui produisit pendant plus de 3 siècles des querelles entre les 2 familles. La commune abrite également la grotte de Mayrière, une grotte ayant livrée 2 peintures de bisons certainement antérieurs au Magdalénien.

En 1975 les châteaux ont servi de décor pour le film de Robert Enrico "le vieux fusil" avec Philippe Noiret et Romy Schneider. Après cette visite nous reprendrons la route de Montauban avec pause déjeuner à Montech au bord du canal latéral à la Garonne. Ensuite nous ferons une incursion dans le Gers pour rendre visite à un ami de longue date et nous terminerons notre journée chargée sur le parking camping cars à saint Clar que nous connaissons bien.

Bruniquel

Labastide d'Armagnac

De saint Clar nous allons directement à Labastide d'Armagnac dans les Landes, autrefois faisant partie du Gers. Fondée en 1291 par le comte Bernard VI d'Armagnac, c'est la plus pittoresque des bastides Landaises ou le bon roi Henri IV aimait se rendre. Il résidait dans une maison sur la place royale.

Nous ferons la pause déjeuner sur le parking camping car du village, parking tranquille et gratuit et nous continuerons notre route pour rejoindre des amis qui finissent une cure à saint Paul les Dax. Nous nous installerons sur un camping ou nous resterons 2 jours. Leur cure terminée nous nous retrouverons sur un autre camping à Messanges( le camping de la côte) près du vieux Boucau, ou nous passerons 4 jours en raison du mauvais temps. Puis toujours avec eux nous irons passer une semaine à Gastes au bord du lac de Biscarosse Parentis ou nous bénéficierons d'un épisode caniculaire. Au programme ce sera vélo tous les jours ,nous n'avons pas encore eu l'occasion de nous en servir. Et comme toutes les bonnes choses ont une fin, nous quitterons  nos amis pour reprendre la route chacun de notre coté. 

  

Sur le chemin du retour

En quittant nos amis à Gastes nous envisageons de reprendre le chemin du retour. La vitesse pour rentrer dépendra du temps qu'il fera. Après quelques courses à Parentis en Born nous remonterons jusqu'à Casteljaloux pour y faire notre arrêt de nuit. Nous connaissons ce parking camping car pour y avoir déjà passé une nuit. Parking gratuit et très calme dans une ville thermale ou l'on soigne l'arthrose. A 15h nous sommes sur le parking et nous nous garons sur le dernier emplacement libre. A peine coupé le moteur que 2 autres camping cars se présentent et repartent bredouilles. Il faut dire qu'il n'y a que 6 emplacements, mais les parkings gratuits et tranquilles sont très recherchés. 

Le lendemain sous un beau soleil nous nous nous dirigeons vers la Dordogne passage obligé pour rentrer à la maison. Un arrêt vite fait à Beaumont du Périgord ou nous aurions aimer flaner un peu, mais en ce moment le village est tout en travaux, difficile de circuler et impossible de faire une photo sans figer sur la pellicule un camion ou une pelleteuse. Nous nous arrêterons plus loin, à saint Vit Senieur ou il y a encore des travaux (décidément nous n'avons pas de chance ce jour là),mais nous pourrons tout de même faire une photo.

Saint Vit Sénieur

L'abbatiale de saint Vit Sénieur en Dordogne, d'art roman du XIIè siècle est construite sur le site d'une ancienne église et renferme le corps de saint Avit né vers 487 et mort en 570 . Il  serait déposé dans cette abbatiale depuis 1157. le clocher date du XIIIè. Classé monument historique en 1862 et au patrimoine mondial en 1998. Quelques kilomètres pus loin nous arrivons à Cadouin ou nous ferons la pause déjeuner et ensuite nous irons visiter l'abbaye, plus célèbre que la précédente.

L'abbaye de Cadouin

L'abbaye de Cadouin est la plus célèbre abbaye Périgourdine. Fondée en 1115, consacrée en 1154 elle est rattachée dès 1119 à Citeaux célèbre abbaye Bourguignonne. Entre 1201 et 1214 il est fait pour la première fois mention du suaire de Turin qui aurait été rapporté de terre sainte après la première croisade de 1096-1099. Pendant plus de huit siècles grâce à ce suaire, Cadouin a attiré les pèlerins et les grands de ce monde. Une expertise réalisée en 1934 révéla qu'il s'agissait d'un voile réalisé sous le règne des Fatimides, donc sans relation avec la vie du Christ. En 1370 les bâtiments sont en ruines ravagés par la guerre de cent ans. Le suaire est caché à Toulouse puis à Aubazine.Ce n'est que vers 1461 que le suaire revint à Cadouin. Le cloître est reconstruit au XVè et XVIè siècle. L'abbaye,classée monument historique en 1840 et inscrite au patrimoine mondial en 1998. Les batiments abbatiaux (ci-contre) sont aujourd'hui une auberge de jeunesse.

Abbaye de Cadouin

saint Léon sur Vézère

Notre visite terminée nous nous dirigeons vers le Bugue, les Eyzies puis saint Léon sur Vézère ou nous avons prévu un camping en raison du mauvais temps qui approche. Nous passerons 2 jours sur ce camping superbe au bord de la Vézère en attendant que la pluie nous quitte. Lorsque nous repartons nous ne nous arrêterons pas au village que nous avons déjà vu  lors d'un précédent voyage, mais que je conseille vivement à ceux qui ne connaissent pas la région. Nous traversons Montignac, Terrasson, Brive la gaillarde, l'autoroute A20 gratuite en direction de Limoges, sortie à saint Germain les Belles, direction Eymoutiers, Peyrat le château et Auphelle au bord du lac de Vassivière sur le parking gratuit du restaurant "l'escale" ou pour le moment nous sommes tolérés.

Lac de Vassivière

         Lac artificiel de 9,76 kms2 , il fut crée par la construction d'un barrage sur la Maulde. Les travaux ont débutés en 1947 , et la mise en service en 1950. Il se situe à 650 m d'altitude dans les départements de la Creuse et de la haute Vienne et à proximité de la Corrèze. Le barrage de 233 m de long, d'une hauteur de 38m , d'une épaisseur de 25m à la base et de 3m à son sommet. Entre 1960 et 1970 il fut aménagé en site touristique: planche à voile, baignade, circuits pédestres où en vtt et navettes gratuites toutes les heures  pour relier les villages d'Auphelle, la presqu'ile de pierrefitte, Broussas, le Mazeau et Beaumont du lac ou se trouve également un autre parking camping cars. Des excursions sur le lac avec repas inclus sont programmées en haute saison. Un petit train relie toute les 30mn la presqu'ile de Pierrefitte à l'ile de Vassivière.

Nous ferons une balade sur le lac jusqu'à l'ile de Vassivière et nous visiterons la ferme de l'ile, le phare , le bois de sculptures et la salle de spectacles Raoul Hausmann.

lac de Vassivière

le retour

Nous avions prévu de rester quelques jours en changeant de parking mais vu les conditions météo, nous ne passerons qu'une nuit au bord du lac. Le retour s'effectuera par Aubusson, Montaigut, Montmarault, Paray le Monial et à 16h ce 1er octobre nous sommes à la maison, avec toujours cette impression de ne pas en avoir assez fait. Notre escapade aura duré 21 jours et 1758 kms.  

 

Mes campings:   

 Camping de la côte à Messanges www.campinglacote.com

 Camping paradis à saint Léon sur Vézère (accepte les camping chèques) 

                                                     www.le-paradis.fr

                                                     

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 02/03/2014